Projet de centre de méthanisation à Bousbecque : le point sur la réunion du 15 février 2018

La réunion de l’instance du dialogue du 15 février a permis de mettre en avant en avant une partie de nos souhaits et nos principales attentes vis-à-vis du projet de méthanisation. Le dialogue et les échanges avec les porteurs du projet, on permis quelques avancées positives.

Voici donc 9 de nos attentes et souhaits qui ont obtenu des réponses positives de la part des agriculteurs porteurs du projet. ( OK )
1) – Une ceinture verte efficace sur tout le périmètre du site. => OK, bute et ceinture verte seront bien présentes. Les espèces végétales restant à définir.
2) – Une couverture des cuves par membrane à double peau.  => OK, Les membranes seront à double peau.
3) – L’enterrement partiel des cuves. => OK, autant que possible.
4) – Un bâtiment de stockage des intrants mis en dépression continue. => OK, pour la mise en dépression continue 
5) – Un bâtiment de stockage ventilé et muni d’une unité de désodorisation efficace. => OK, le bâtiment de stockage des intrants sera ventilé en continu et muni d’un filtre dit « Biofiltre » afin d’éliminer les mauvaises odeurs. 
6) – L’assurance qu’aucun déchet carné, ni boue n’entreront sur le site. (Risque de pollution). => OK, l’assurance nous est donnée qu’aucun déchet carné et aucune boue n’entreront sur le site.
7) – L’assurance qu’aucun intrant (d’origine végétale ou agro-alimentaire) ne soit pollué. => OK, l’assurance nous est donnée qu’aucun intrant ne sera contaminé ou pollué. Une traçabilité sera mise en oeuvre. 
8) – Obtenir le plan de masse du site de méthanisation. => OK, En attente du plan de masse.
9) – Faire en sorte que l’ACEB fasse partie intégrante du comité de suivi mis en place (si le projet se réalise bien sûr). => OK
      => => Prochaine réunion de l’instance de dialogue le 20 mars 2018

Un Commentaire

  1. Là, on nous met devant le fait accompli. C’est lamentable de la part du maire; il aurait du demander l’avis de tous les habitants de Bousbecque concernés.On voit bien le résultat dans les communes où sont installés des centres de méthanisation: pollution, odeurs nauséabondes, dévaluations immobilières.
    Nous n’avons plus qu’à déménager et quitter Bousbecque avant l’arrivée de cette horreur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *